Séminaire Orsay - Nantes

Séminaire joint entre l'université Paris 11 et l'université de Nantes - Spécialisé en géometrie symplectique et de contact

Autour d'un gros groupe modulaire

Nom de l'orateur: 

Juliette Bavard

Etablissement de l'orateur: 

Université Rennes 1

Lieu de l'exposé: 

Salle Eole

Date et heure de l'exposé: 

13/10/2017 - 15:30

Le groupe modulaire du plan privé d'un ensemble de Cantor apparaît naturellement dans certains problèmes de dynamique. Pour tenter d'obtenir des informations sur ce groupe, on peut le faire agir par isométries sur un espace Gromov-hyperbolique : le "graphe des rayons". Dans cet exposé, je présenterai ces objets, je donnerai quelques motivations, et enfin j'expliquerai pourquoi ce graphe est de diamètre infini et hyperbolique.

Fonctions génératrices et faisceaux

Nom de l'orateur: 

Sylvain Courte

Etablissement de l'orateur: 

Université de Grenoble

Lieu de l'exposé: 

Salle Eole

Date et heure de l'exposé: 

13/10/2017 - 14:00

Étant donnée une sous-variété legendrienne close L dans la variété de contact J^1 R^n, on s'intéresse à la classification des fonctions génératrices engendrant L, c'est-à-dire des familles paramétrées par R^n de fonctions sur une variété auxiliaire et dont le graphe des valeurs critiques donne la projection frontale de L. L'homologie des sous-niveaux de ces fonctions s'organise naturellement en un faisceau sur R^n \times R, dont le microsupport est égal à L.

Legendrian fronts for affine varieties

Nom de l'orateur: 

Emmy Murphy

Etablissement de l'orateur: 

MIT/ Radcliffe Instritute

Lieu de l'exposé: 

Salle Eole

Date et heure de l'exposé: 

17/03/2017 - 15:30

Up to symplectomorphism, every complex affine variety can be presented as a Lagrangian handle decomposition. While this is easy to prove, in practice the process from going from an explicit set of polynomials to an explicit Legendrian front projection is not obvious.

Symplectic geometry of topological recursion

Nom de l'orateur: 

Maxim Kontsevich

Etablissement de l'orateur: 

IHES

Lieu de l'exposé: 

Salle Eole

Date et heure de l'exposé: 

17/03/2017 - 14:00

A venir

Action catégorique du groupe de tresse de type A affine étendu : aspect symplectique.

Nom de l'orateur: 

Agnès Gadbled

Etablissement de l'orateur: 

Université de Grenoble

Lieu de l'exposé: 

Sallle des séminaires

Date et heure de l'exposé: 

09/12/2016 - 15:30

Khovanov et Seidel ont montré dans les années 2000 un résultat de catégorification algébrique de la représentation de Burau et ont prouvé sa fidélité à travers une étude de courbes dans un disque épointé. Dans un travail récent avec Anne-Laure Thiel et Emmanuel Wagner nous avons généralisé ces résultats au groupe de tresse de type A affine étendu. Les travaux de Khovanov et Seidel avaient également un aspect symplectique que nous généralisons maintenant.

Topological recursion an Gromov Witten theory

Nom de l'orateur: 

Bertrand Eynard

Etablissement de l'orateur: 

IPHT CEAEA Saclay, et CRM Montréal

Lieu de l'exposé: 

Sallle des séminaires

Date et heure de l'exposé: 

09/12/2016 - 14:00

Topological recursion is a recursive definition, that to a spectral curve (an analytic plane curve with some extra structure) associates an infinite sequence of meromorphic n-forms on the curve, denoted W_{g,n}. - If one takes as spectral curve, the mirror of a toric Calabi-Yau 3-fold, then W_{g,n} happens to coincide with the generating series of open Gromov-Witten invariants of genus g with n boundaries (this was the BKMP conjecture, now proved).

Vanishing results for Lagrangians inside the symplectisation

Nom de l'orateur: 

Georgios Dimitroglou Rizell

Etablissement de l'orateur: 

Uppsala University

Lieu de l'exposé: 

Sallle des séminaires

Date et heure de l'exposé: 

14/10/2016 - 15:30

The symplectisation is the trivial symplectic cobordism, and it contains trivial cylindrical Lagrangian counterparts. We show that an arbitrary exact Lagrangian cobordism in the symplectisation is similar to a trivial one in the sense that its induced Viterbo transfer map for fillings always is an isomorphism. We deduce applications and also put the result in the context of a related vanishing of a hypothetical Fukaya category of Lagrangian cobordisms. This is work in progress joint with Chantraine-Ghiggini-Golovko.

Semi-global Kuranishi charts and contact homology

Nom de l'orateur: 

Erkao Bao

Etablissement de l'orateur: 

LMJL

Lieu de l'exposé: 

Sallle des séminaires

Date et heure de l'exposé: 

14/10/2016 - 14:00

Contact homology was proposed and studied by Eliashbergy, Givental and Hofer 16 years ago. It is a very powerful tool to distinguish different contact structures. However, the rigorous definition did not come out until last year. In this talk, we will first see that the naive definition does not work because the moduli spaces of J-holomorphic curves that we count to define the differential of contact homology are not transversally cut out.

Catégories de mousses et groupes quantiques catégorifiés

Nom de l'orateur: 

Hoel Queffelec

Etablissement de l'orateur: 

Université de Montpellier

Lieu de l'exposé: 

Salle Eoloe

Date et heure de l'exposé: 

18/03/2016 - 15:30

(Travail commun avec Aaron Lauda et David Rose). Il y a une quinzaine d'années, Khovanov a introduit un invariant homologique qui catégorie le polynôme de Jones. Bien que ce polynôme s'interprète à la fois en termes de théorie des représentations et en termes diagrammatiques, pendant longtemps seule la seconde version a été catégorifiée.

TQFT non semi-simples et polynômes d'Alexander colorés

Nom de l'orateur: 

Francois Costantino

Etablissement de l'orateur: 

IMT Toulouse

Lieu de l'exposé: 

Salle Eole

Date et heure de l'exposé: 

18/03/2016 - 14:00

Dans une série de publications récentes en collaboration avec N. Geer, B. Patureau et C. Blanchet, nous avons construit une nouvelle famille de théories quantiques des champs topologiques (TQFT) aux propriétés prometteuses vis à vis de l'étude des groupes modulaires des surfaces. Ces TQFTs sont indexées par un entier r>1, dit le ``niveau'', et sont définies en appliquant une "construction universelle" à une famille d'invariants de 3-variétés fermées munies avec classes de cohomologie.

Pages

Subscribe to RSS - Séminaire Orsay - Nantes
 
 
 
 
 

Connexion utilisateur