Master Modélisation, Analyse numérique, Calcul Scientifique (MACS)

Version imprimableVersion imprimable

Responsable : Hélène Mathis

Contact : master-MACS@math.univ-nantes.fr

 

Objectifs et compétences 

Le Master Modélisation, Analyse numérique et Calcul Scientifique (MACS), ouvert en septembre 2017, est une formation de haut niveau axée sur la résolution de problèmes appliqués (industriels, physiques, biologie, santé) par l'analyse mathématique et la simulation numérique. Le parcours forme

  • des ingénieurs calcul spécialisés dans le calcul scientifique, depuis la modélisation et l'analyse numérique jusqu'à la programmation sur ordinateur,
  • des chercheurs en mathématiques appliquées susceptibles de faire carrière dans la recherche industrielle ou académique (CEA, EDF, INRIA, CNRS...) ou dans l’enseignement supérieur. 

La formation concerne l’étude théorique et numérique de problèmes modélisés par des équations aux dérivées partielles linéaires et non linéaires provenant de domaines variés tels que la physique, les sciences de l’ingénieur, la chimie, la biologie, l’économie, ainsi que les méthodes de calcul scientifique qui ont pour but la simulation numérique de ces problèmes.

Les compétences acquises durant les deux années de formation sont transverses et confèrent  une compréhension approfondie de la modélisation mathématique, de l’analyse numérique et de l’informatique.

 

Nos points forts

  • Des bourses d'excellence, à hauteur de 10 000 euros par an, sont proposées par le Centre Henri Lebesgue (CHL). Davantage d'informations sont disponibles sur le site du CHL
  • Expertise en programmation en langages C/C++, Fortran, python, principaux langages utilisés dans la formation.
  • Initiation au Calcul Parallèle : connaissance des architectures de calculateurs scientifiques, apprentissage MPI et OpenMP, ouverture vers la programmation GPU.
  • Cours de second niveau en M2 orientés recherche : chaque année des cours proches de sujets de recherche sont proposés par des chercheurs associés au Laboratoire de Mathématiques Jean Leray sur les thèmes de la Bio-Santé et de l'Energie.
  • Des conférences données par des ingénieurs et chercheurs (industriels et académiques) sont organisées pour introduire les différents modules et promouvoir des offres de stage.
  • Un stage long (6 mois environ) conclut le M2. Il peut être effectué dans l'industrie ou dans un laboratoire académique.
  • Partenariat fort avec l'Ecole Centrale de Nantes, option mathématiques et applications, dont certains modules sont mutualisés avec notre formation.
  • Certification d'anglais TOEIC.

Les débouchées

Le Master MACS ouvre de nombreuses perspectives d'emploi, tant en favorisant la poursuite en thèse (académique ou industrielle) que l'accès direct au marché de l'emploi. Il mène à tous les métiers de la recherche universitaire et industrielle en lien avec le calcul scientifique et le développement de méthodes numériques. A titre d'exemples, les anciens étudiants de notre master ont obtenu des emplois dans les secteurs suivants :

  • Ingénieur-chercheur dans le domaine de l'énergie (CEA, IFPEN, EDF)
  • Ingénieur d'études dans le domaine des énergies renouvellables (Hydrocéan, INRIA, IFFSTAR)
  • Ingénieur R&D en bio-santé (INRIA, IFREMER)
  • Ingénieur R&D en aéronautique (AIRBUS, ONERA, Thalès) et automobile (Distène)
  • Ingénieur consultants : Safran, Adaming.
  • Enseignants-chercheurs (universités).

Contenu

Le Master MACS s'organise en deux années (4 semestres). Le programme est le suivant (un descriptif détaillé est accessible sur le site de l'UFR de Sciences et Techniques de l'Université de Nantes) :

  • Semestre 1
    • ​Outils probabilistes (32h, 4 ECTS)
    • Analyse Hilbertienne (32h, 4 ECTS)
    • Méthodes numériques déterministes (32h, 4 ECTS)
    • Méthodes numériques probabilistes (32h, 4 ECTS)
    • Analyse numérique des EDP (32h, 4 ECTS)
    • Analyse des EDP (32h, 4 ECTS)
    • Outils pour le calcul scientifique (28h, 4 ECTS, cours express)
    • Anglais (16h, 2 ECTS)
    • Conférences et interventions professionnelles (0 ECTS)
  • ​Semestre 2 
    • ​Méthodes des éléments finis (64h, 8 ECTS)
    • Mécanique (64h, 8 ECTS)
    • Optimisation déterministe et stochastique (64h, 8 ECTS)
    • Supervised study project in Mathematics (projet, 4 ECTS)
    • Communication, connaissance de l'entreprise (12h, 2 ECTS)
    • Anglais scientifique (en distanciel, 0 ECTS)
    • Stage optionnel de M1
  • ​Semestre 3
    • ​Méthodes numériques pour les fluides incompressibles (56h, 6 ECTS)
    • Méthodes numériques pour les fluides compressibles (56h, 6 ECTS)
    • Calcul scientifique numérique (44h, 6 ECTS)
    • Anglais (16h, 3 ECTS)
    • Management à visée innovante et entrepreneuriale (25h, 3 ECTS)
    • Conférences et interventions professionnelles (0 ECTS)
  • Semestre 4
    • ​Modélisation pour la bio-santé 1 : dynamique de populations (M. Saad, 32h, 4 ECTS)
    • Modélisation pour la bio-santé 2 : méthodes numériques pour les Equations Différentielles Stochastiques (M. Billaud-Friess, 32h, 4 ECTS)
    • Modélisation pour les énergies (56h, 6 ECTS)
      • ​Simulation numérique de la turbulence RANS, LES et DNS (S. Carpy et F. Jauberteau)
      • Modèle de semi-conducteurs (M. Bessemoulin)
    • Calcul parallèle (32h, 4 ECTS)
    • Anglais TOEIC
    • Supervised advanced study project in Mathematics (stage de fin d'étude à partir du mois d'avril, 5 à 6 mois, 18 ECTS)

 

Modalités d'inscription

Les modalités d'inscription en master sont détaillées sur le site de l'UFR des sciences et techniques en suivant ce lien.

En bref : 

  • Pour les étudiants déjà inscrits à l'UFR, l'inscription se fait via leur intranet.
  • Pour les étudiants inscrits dans une autre université française, un transfert de dossier est nécessaire, voir ce lien.
  • Pour les étudiants étrangers, la procédure est décrite ici, voir en particulier ce lien pour la procédure Campus France.

 

 
 
 
 
 

Connexion utilisateur