L’UMR 6629 se nomme Laboratoire de Mathématiques Jean Leray (LMJL) depuis 2002. Prendre le nom de ce grand mathématicien né à Chantenay (maintenant un quartier de Nantes) était une évidence du fait de ses contributions fondamentales dans les thématiques historiques du laboratoire (Analyse des EDP et topologie algébrique) mais aussi de sa conception des mathématiques. Il pensait que "sous peine de devenir stériles ou académiques, les mathématiques doivent être dérangées et perturbées par les interrogations et les défis provenant de la recherche scientifique et technologique" et il interrogeait : "toute branche des mathématiques n’a-t-elle pas comme utilité première d’enchanter l’intelligence de ceux qui l’explorent ?" (voir le texte de Y. Meyer)

Actualités

Le Laboratoire de Mathématiques Jean Leray de l’Université de Nantes organise du 27 au 29 octobre 2021 le colloque international CICL(Colloque International pour le Centenaire de Laisant) centré sur la figure du mathématicien Charles-Ange Laisant (1841-1920), à l’occasion du centenaire de sa mort.  

Nous explorerons les multiples parcours de ce polytechnicien d’origine nantaise : mathématicien ayant traité de nombreux sujets – de la géométrie à la théorie des nombres –, homme de la presse mathématique nationale et internationale, administrateur de communautés, enseignant, pédagogue, homme politique et plus globalement militant sont autant de facettes de cette figure incontournable des mathématiques à la charnière entre les XIXe et XXe siècles.

Programme

Fabien Kutle soutiendra sa thèse le jeudi 28 octobre 2021 à la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université de Nantes, bâtiment 34, salle 3, à 14h.

Titre : Courbes symplectiques de haute auto-intersection dans les surfaces symplectiques

Résumé :

On étudie dans un premier temps les courbes symplectiquement plongées dans les surfaces symplectiques dont les nombres d'auto-intersection sont suffisamment grands par rapport leurs genres. On montre de deux manières différentes qu'une telle courbe détermine à la fois la classe de difféomorphisme de la surface symplectique qui la contient et la manière dont elle est plongée dans cette surface. La première démonstration fait appel à la théorie de Seiberg--Witten, alors que la seconde se restreint aux techniques pseudoholomorphes. On déduit de ce résultat l'unicité à difféomorphisme près des remplissages symplectiques forts des variétés de contact de dimension 3 naturellement associées à ce type de courbes.

Dans un second temps, on s'intéresse aux sections symplectiques des surfaces complexes géométriquement réglées au-dessus de courbes elliptiques. On montre qu'une telle section est symplectiquement isotope à une section complexe.

La rencontre de l'ANR "Aléatoire, dynamique et spectre" aura lieu du 8 au 10 novembre 2021 à la Faculté des Sciences et Techniques, bâtiment 34 du LS2N, grand amphi.

Orateurs :

  • Yann Chaubet (Univ. Paris Saclay)
  • Damien Gayet (Univ. Grenoble Alpes)
  • Erwan Lanneau (Univ. Grenoble Alpes)
  • Antoine Meddane (Univ. Nantes)
  • Laura Monk (Max Planck Institute, Bonn)
  • Frédéric Naud (Univ. Paris Sorbonne, à confirmer)
  • Lucas Vacossin (Univ. Paris Saclay)
  • Caroline Wormell (Univ. Paris Sorbonne)

Site web de l'ANR

Programme détaillé disponible prochainement.

Laboratoire de Mathématiques Jean Leray
2, rue de la Houssinière
BP 92208
F-44322 Nantes Cedex 3
Tél : +33 251125901
Fax : +33 251125947

Adresse e-mail :
Secrétariat LMJL

Accès et plan

LMJL