Séminaire de mathématiques appliquées

Pour toute question relative à l'organisation, merci de contacter Marianne Bessemoulin ou Paul Rochet

Volumes finis et formulations mixtes

Nom de l'orateur
Charles Pierre
Etablissement de l'orateur
Laboratoire de Mathématiques et de leurs Applications de Pau
Lieu de l'exposé
salle des séminaires
Date et heure de l'exposé

Pour les méthodes de volumes finis comme pour les méthodes mixtes, on calcule des flux. Pour les problèmes de diffusion, ces flux sont reliés au gradient du champ scalaire. Quel sens donner au gradient dans un cadre discret où le champ scalaire n'est pas dérivable (par exemple constant par mailles) ? On aborde cette question dans un cadre élément fini de type Petrov-Galerkin. L'objectif est d'avoir (comme en volumes finis) un calcul local des flux, tout en bénéficiant d'un cadre élément fini où les solutions discrètes sont aussi des fonctions (scalaires et vectorielles).

A penalized estimation method for interval-censored data based on the adaptive-ridge procedure
Nom de l'orateur
Olivier Bouaziz
rochet-p jeu 01/11/2018 - 23:54
Etablissement de l'orateur
Université Paris Decartes
Lieu de l'exposé
Date et heure de l'exposé

In this talk we consider the estimation and inference problem of interval censored data. These types of data arise when patients are followed-up at different visits and the exact occurence of the event of interest is unknown. Instead, one only knows that the event has occurred between two time visits. These data also encompass left-censored observations (when the event has occurred before the first visit) and right-censored data (when the event has not yet occurred after the last follow-up time).

Étude de problèmes inverses par des méthodes d’optimisation

Nom de l'orateur
Fabien Caubet
Etablissement de l'orateur
LMAP - Université de Pau et des Pays de l'Adour
Lieu de l'exposé
salle des séminaires
Date et heure de l'exposé

Dans ce travail, nous considérons le problème inverse de détection d’obstacle avec des données de Cauchy partielles pour l’équation de Laplace. Nous étudions ce problème en utilisant des méthodes d’optimisation de forme en minimisant une fonctionnelle de forme de type Kohn- Vogelius. Afin de pouvoir définir cette fonctionnelle, nous devons dans un premier temps compléter les données de bord. Ainsi, nous commençons par considérer le problème de complétion de données (i.e. le problème de Cauchy) que nous étudions également par minimisation d’une fonctionnelle de type Kohn-Vogelius.

A préciser
Nom de l'orateur
Alain Celisse
rochet-p jeu 01/11/2018 - 23:56
Etablissement de l'orateur
Université de Lille
Lieu de l'exposé
Date et heure de l'exposé

Approximations polynomiales préservant le signe

Nom de l'orateur
Bruno Desprès
Etablissement de l'orateur
LJLL - UPMC
Lieu de l'exposé
salle des séminaires
Date et heure de l'exposé

L'approximation numérique de solutions peu régulières d'équations hyperboliques est un problème notoirement délicat (contrôle des oscillations, phénomène de Gibbs près des discontinuités, limiteurs de pente, ...). Je montrerai comment l'utilisation du Théorème de Lukacs permet de reformuler la question de l'approximation polynomiale d'ordre élevé préservant des conditions de signe: plus généralement il s'agit de rendre compatible des formulations issues de la géométrie algébrique réelle avec les besoins du calcul scientifique.