Des relations skein pour le polynôme d'augmentation d'une surface legendrienne

Nom de l'orateur
Mike Sullivan
Etablissement de l'orateur
University of Massachusetts
Date et heure de l'exposé
Lieu de l'exposé
Salle des séminaires

L'homologie de contact legendrienne, et en particulier, les augmentations de l'algèbre différentielle graduée (ADG) sous-jacente, sont très utiles pour prouver des résultats de rigidité contact. Après avoir présenté quelques définitions, je décrirai comment calculer, avec des relations de Skein, les augmentations pour les surfaces legendriennes d'un espace de 1-jets. L'idée centrale est une ADG particulière qui est locale et combinatoire, "l'ADG simpliciale", et qui est liée aux complexes tordus de Brown.

C'est un travail en cours conjoint avec Dan Rutherford.