Séminaire de géométrie

Le séminaire de géométrie a lieu en général le vendredi matin, à 11h en salle de séminaire.
Pour toute question relative à l'organisation, merci de contacter Gilles Carron.

À tor(e)s et à travers (caractérisation numérique des quotients de tores)

Nom de l'orateur
Benoît Claudon
Etablissement de l'orateur
IRMAR
Lieu de l'exposé
salle des séminaires
Date et heure de l'exposé

Dans un travail en commun avec Patrick Graf et Henri Guenancia, nous nous sommes intéressés à un analogue singulier du théorème de Yau qui affirme qu'une variété kählérienne compacte dont les 2 premières classes de Chern sont nulles admet un revêtement étale qui est un tore. Pour généraliser ce type de résultat au cas klt, nous établissons une version singulière de l'inégalité de Bogomolov-Gieseker. Nous nous appuyons également sur le théorème de décomposition pour les espaces kählériens Ricci plat obtenu par Bakker--Guenancia--Lehn.

Résolution crépante d'un quotient fini quasiétale de variété abélienne

Nom de l'orateur
Cécile Gachet
Etablissement de l'orateur
Université Côte d'Azur
Lieu de l'exposé
Date et heure de l'exposé

Soit G un groupe fini agissant sur une variété abélienne A librement en codimension 1. Les terminalisations (notamment, s'il en existe, les résolutions crépantes) du quotient A/G sont des variétés K-triviales qui, selon A et G, peuvent admettre une forme holomorphe symplectique ou non, avoir un groupe fondamental trivial, fini ou infini... Plus généralement, le type de la décomposition de Beauville-Bogomolov de telles terminalisations dépend de A et de G, et cette dépendance n'est pas entièrement transparente.